♦ La Grande Bordée aux Sables d’Olonne

la grande bordée 2014
Le 6 Septembre dernier a eu lieu dans mon quartier de la Chaume la ♦ Grande Bordée : fête des gens de mer qui remplace la traditionnelle fête de la mer qui avait disparu depuis 1996. A l’origine, cette fête était religieuse et consistait en la bénédiction des bateaux qui défilaient tout pavoisés dans le chenal du port des Sables.

10516808_893240107370439_3694844140605211877_n

Aujourd’hui c’est un rassemblement sympathique de Chaumois et Sablais qui animent les quais de la Chaume en faisant revivre la vie maritime d’autrefois. Je ne suis pas une fan de traditions et une nostalgique de la vie d’antan, mais ici il y a quelque chose de spécial que j’aimerais partager avec vous. Bien que l’esprit chaumois soit inexplicable, tant c’est particulier : il faut le voir pour le croire et surtout l’entendre, car le dialecte chaumois est d’un pittoresque incroyable avec une foule d’images colorées et souvent très drôles et un accent à couper au couteau. Je ne parle pas du caractère des Chaumois : bien trempé comme on dit…

J’ai trouvé dans le défilé en costumes une grâce et une solennité qui m’ont beaucoup émue : le costume de Sablaise, extrêmement élégant avec sa taille marquée et ses manches bouffantes, sa coiffe légère, véritable sculpture de dentelle, ses couleurs vives et les jolis imprimés des tabliers, le petit bateau tout blanc décoré de fanions colorés, les maquettes anciennes de bateaux, la très belle reine des Sables dans une carriole décorée de grosses fleurs en papier tirée par un cheval, les tous petits enfants craquants dans leurs beaux costumes… Tout cela était vraiment très harmonieux, simple et plein de sourires.
Grande-bordee-052

La Sablaise était réputée par sa beauté et le caractère un peu « olé olé » de son costume : la jupe courte, la coiffe qui se fait au cours du temps de plus en plus haute, les couleurs vives, les manches bouffantes des sublimes blouses en soie, le claquement des fins sabots colorés appelés  » You you « , les bas noirs à couture, les imposants bijoux d’or: au départ des grands anneaux d’or puis les camées sertis d’or. Étonnantes particularités qui contrastent avec le sévère costume des terres vendéennes.
La beauté de la Sablaise était célébré : la jambe fine, le teint mat, les yeux bleus ou verts et les cheveux noirs…Son caractère et son verbe haut également !
Toutes ces particularités sablaises ont certainement pour origine les relations étroites que le port des Sables a entretenu avec l’Espagne du 15 ème au 17 ème siècle ainsi que l’apport de populations maures chassées d’Espagne. Les très nombreuses pièces d’or et d’argent espagnoles trouvées dans le pays en sont les témoignages.

10681961_679004718842382_1315913682_n

 

B_GdeB_-52

 

 

La beauté du costume et des Sablaises m’a donné envie de faire des bijoux inspirés du camée traditionnel, le camée revisité : à suivre !
Andrée Borré (fille de Simon, passeur à la Chaume et de Victorine Bruneleau)

♦ Je remercie les photographes Gégé et Philippe p.Girard à qui j’ai emprunté quelques photos sur le site officiel de la Grande Bordée car    malheureusement une partie de mes photos a été perdue.